Un premier article qui réuni les réflexions de trois médecins militaires Français sur l’organisation générale de la médecine du champ de bataille (spécifique à la zone urbaine), à la chaine de prise en charge, aux délais de traitement…L »on retrouve (logiquement) la doctrine d’emploi des forces françaises, éclairée par les RETEX du conflit tchétchène et irakien.

Quel moyens affecter à l’équipe médicale au contact direct de l’ennemi ? Quelle formation mettre en œuvre pour le fantassin ? Quel délais respecter pour réduire les pertes ? Comment assurer la priorisation des communications sur le réseau ? Autant de points abordés de manière concise, claire, et surtout ADAPTABLE à l’articulation du support médical d’une milice citoyenne.

La mise en œuvre de ce type de schéma opérationnel va nécessiter :

  • L’acceptation du fait que vous aurez des pertes
  • Un schéma de formation sur toute la chaine des combattants
  • Des moyens en adéquation avec le volume de vos forces
  • Une organisation globale ET décentralisée de vos opérations

Un second article (technique) qui propose une initiation à la balistique lésionnelle (pour faire simple que ce passe t il lorsqu’un projectile touche et pénètre les tissus). Comment se comporte une balle une fois sortie du canon ? Que ce passe t il lors de la pénétration – en fonction du type de projectile ?

Une revue des lois physiques (et immuables jusqu’à preuve du contraire) qui déterminent les interactions entre deux corps (la balle et le corps en l’occurrence) et un ensemble de visuels qui  mettent en perspective la demonstration de l’auteur.

Bonne lecture !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>