Quelques points essentiels à la bonne compréhension de l’esprit proposé par ce stage, notamment quand au positionnement pédagogique en comparaison des modules de formation dispensés par des organes officiels (armées, services spécifiques, écoles…) ou par les acteurs privés orientés vers la survie et des techniques spécifiques à des environnements clairement identifiés :





• Ce stage ne vous permettra pas d’acquérir des connaissances spécifiques ou de maitriser un ensemble de techniques militaires en un laps de temps aussi court. Principalement parce qu’évidemment une semaine n’est pas suffisante, ensuite de par le stress, la réduction de temps de repos et le niveau de confort inhabituel imposés aux stagiaires.





• Les cours, travaux et exercices dispensés durant le stage, outre le dépassement physique et l’apprentissage de la notion de groupe en situation de combat, apportent une vision «militaro-centrée» des conséquences d’un conflit civil et donnent les clés nécessaires à la compréhension des enjeux auxquels seront confrontés les chefs d’unités ou de milices constituées de recrues purement «civiles» ainsi que les étapes préparatoires aux opérations de combat, selon un éventail de scénarios, d’études de cas ou de RETEX.





• Les stagiaires seront confrontés à des conditions pénibles, à tout point de vue (sauf celui de l’accès aux denrées – les repas et collations sont copieux). Ceci dans le but clair de confronter le stagiaire à lui-même, à ses capacités de leader et à sa volonté en dépit des circonstances.


EN RÉSUMÉ : CE STAGE EST UNE BASE – THÉORIQUE ET PRATIQUE – PRÉALABLE À UNE MISE EN OEUVRE LE «VRAI» TRAVAIL – CELUI QUE VOUS DEVREZ FAIRE – COMMENCE APRÈS

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>